In Namibie/ Nos voyages

Namibie : itinéraire pour un voyage de 2 semaines

 

Ce voyage en Namibie a été notre première découverte de l’Afrique (hors Maroc, Tunisie) et autant dire qu’on en a pris plein les yeux ! Les paysages sont complètement dingues, sans parler des animaux que l’on peut très facilement observer dans tous les parcs nationaux ☺

Au total, nous avons passé 15 jours sur place (hors vols), en louant une voiture et en voyageant par nous-mêmes. On y a été en Septembre (2017), ce qui correspond à la fin de l’hiver là-bas, une saison idéale car c’est encore la saison sèche et il ne fait pas trop chaud (les températures baissent la nuit).

Contrairement aux idées reçues il est très facile de voyager par soi-même en Namibie,  c’est un pays très sûr (sans doute le plus sûr d’Afrique, on l’appelle d’ailleurs la Suisse de l’Afrique). Ce pays est plus grand que la France en superficie mais il y a seulement 2.1 millions d’habitants ! Ce qui fait que vous ne croiserez pas grand monde en dehors de la capitale Windhoek.

Vu les grandes distances et le fait que certaines routes sont en réalité des pistes sur lesquelles on ne peut pas rouler bien vite, il a fallu faire des choix sur les endroits à visiter en 2 semaines. On vous détaille notre itinéraire dans le paragraphe suivant.

 

Résumé de notre itinéraire : 15 jours sur place

 

  • Jour 1 : Windhoek 
  • Jour 2 et Jour 3  : Waterberg
  • Jours 4 à 6 : Etosha 
  • Jour 7 : Kamanjab
  • Jour 8 : Twyfelfontein
  • Jour 9 : Brandberg  et Spitzkoppe
  • Jour 10 et Jour 11 : Swakopmund et Walvis Bay 
  • Jour 12 et Jour 13 : Sesriem / Sossuvlei
  • Jour 14 et Jour 15 : Naukluft Mountain et Windhoek

 

Il faut garder en tête que les distances sont importantes et qu’on ne peut pas rouler bien vite en dehors des grands axes reliant les quelques villes du pays. On consacre donc beaucoup de temps  aux trajets entre chaque étape. On a du faire en moyenne 3h de voiture par jour (c’est une moyenne, certains jours nous avons roulé 6h, d’autres 1h seulement), il faut donc faire attention de ne pas choisir des sites trop éloignés lorsqu’on a un nombre de jours limité pour éviter de passer son temps sur la route.

 

Windhoek :

Il n’y a pas grand-chose à visiter à la capitale, la plupart des gens y passe leur première journée pour récupérer leur voiture de location et faire des achats avant de partir en roadtrip. Avec tout ce qu’il y a à voir en Namibie, il ne vaut mieux pas y passer trop de temps.

Pour dormir : Chameleon Backpackers, 40€ chambre double avec SDB (il existe aussi des chambres moins chères sans SDB et des dortoirs).  

Bon à savoir : cette auberge propose des excursions dans les différents parcs de Namibie, cela peut être une solution si vous n’avez pas de voiture.

 

Plateau de Waterberg : Waterberg Camp

Première nuit en camping pour nous au NWR Waterberg Camp (29€ l’emplacement). Comme partout en Namibie le camping est super propre. On peut monter en haut du plateau après une courte randonnée à travers les rochers pour admirer la vue. Beaucoup de phacochères tournent autour des tentes ainsi que pas mal de babouin, il faut faire attention à ses affaires !

C’est une bonne petite halte pour couper la route vers Etosha, et la vue en haut du plateau est magnifique.

 

Parc Etosha : à la découverte des animaux sauvages

Après 4 heures de route depuis Waterberg nous voilà arrivés à l’entrée Est du célèbre Parc Etosha (Von Lindequist Gate). Attention les drones sont interdits dans le parc et les gardiens peuvent fouiller le véhicule à l’entrée ! Le nôtre avait été caché dans notre tente et par chance notre voiture n’a pas été fouillée. Il ne vaut mieux pas s’amuser à le sortir ensuite dans le Parc car ce sont des appareils utilisés par les braconniers et donc strictement interdits.

Il faut penser à réserver les nuits dans les camps très en avance pour Etosha, même en s’y prenant 3 mois avant il n’y a avait déjà plus de place dans certains camps. Nous avons pu dormir une nuit à Mamutoni et 2 nuits à Halali (35€/jour l’emplacement). Ce ne sont pas les meilleurs camps que nous ayons fait en Namibie (il y a beaucoup de monde), mais l’important n’est pas là, ce qui fait la magie du lieu c’est bien sûr tous les animaux autour du Parc et l’observation des points d’eau depuis le camp le soir (des lumières s’allument dès que les animaux s’approchent des points d’eaux accolés aux camps).

Ce qui est génial dans ce parc c’est de pouvoir se balader seul sans guide ou 4×4 spécialement aménagé. On a pu prendre le temps de d’observer les animaux à notre rythme. Il est par contre strictement interdit de sortir de sa voiture. Le Parc est immense et au final on peut passer une journée entière dans le même secteur en faisant très peu de Km. Les entrées des camps ferment à la tombée de la nuit il vaut mieux faire attention de ne pas rester bloqué dehors 😉

Au cours de ces 3 jours, nous avons pu observer toutes sortes d’animaux : des éléphants, des girafes, des léopards, des zèbres, des autruches, des rhinocéros, des gazelles, des gnous, des oryx, des hyènes… C’est juste extraordinaire de les voir comme ça se promener en totale liberté ! On en a pris plein les yeux ☺

Nous avons traversé le Parc en passant de l’entrée Est (Von Lindequist Gate) à l’entrée Sud (Anderson Gate) proche du camp Okaukuejo dans lequel nous n’avons pas pu dormir faute de place. Ce camp possède un trou d’eau exceptionnel où des centaines d’animaux viennent s’abreuver en même temps. Même si vous n’y dormez pas passez-y absolument pour observer ce spectacle unique !

On garde un souvenir inoubliable de ces 3 jours dans le Parc 🙂

 

Kamanjab et visite d’un village Himba

Après Etosha direction Kamanjab pour couper la route avant Twyfelfontein et Brandberg. On a dormi dans un vrai lit cette fois dans le camp Oppi-Koppi (78€ la chambre). On en a également profité pour s’arrêter visiter un village Himba (Otjikandero Himba Orphanage Village).

On a un avis très mitigé sur cette “visite”, d’abord il a fallu payer pour entrer dans le camp (et cher environ 250 NS par personne) puis un homme du village nous a fait la visite pendant 1h environ. Cela nous a donné l’impression que ce village était là uniquement pour les touristes, on a été très gênés du début à la fin, comme si on était là pour voir des “animaux au zoo”, ça faisait très “voyeur”. A la fin toutes les femmes du village se sont jetées sur nous pour essayer de nous vendre des choses à un prix exorbitant. Il n’y avait vraiment rien d’authentique, il faut savoir que des bus entiers s’arrêtent pour “visiter”. Bref on ne conseille pas… Il doit y avoir des villages plus authentiques plus au Nord, là où vivent vraiment les Himba, mais il faudra rouler et s’enfoncer à l’aide d’un vrai 4×4 dans les terres du Kakaoland.

 

Twyfelfontein : peintures rupestres et forêt pétrifiée

Pour aller jusqu’à Twyfelfontein nous avons pris une route magnifique passant par Palwag, ce n’est certainement pas le trajet le plus rapide, on passé une bonne partie de la journée à rouler mais on a été époustouflés par les paysages. On déconseille par contre cette route avec une petite voiture, car les pistes sont en mauvais état à certains endroits.

Arrivés à Twyfelfontein, on dormi au camp Aba Huab (moins de 20€ l’emplacement) pour partir le lendemain visiter le fameux site archéologique inscrit au patrimoine de l’Unesco. On y voit des pétroglyphes (peintures rupestres) datant d’il y a 6 000 ans. La visite se fait avec un guide et est très intéressante au milieu d’un paysage magnifique. Ca vaut vraiment le coup de s’y arrêter si vous passez dans le Damaraland !

Ensuite direction la forêt pétrifiée pour y voir les arbres fossiles datant de plus de 240 millions d’années  (à 30 Km à l’Ouest de Khorixas).

Trucs et astuces : sur la route de Twyfelfontein à la forêt pétrifiée vous allez rencontrer un nombre impressionnant de panneaux vous indiquant “the real petrified forest” à peu près à chaque Kilomètre… mais ce n’est pas le site officiel, vous allez simplement voir un bout de bois à côté de la ferme des personnes ayant installé ce panneau….

La “vraie forêt” est beaucoup plus loin, indiquée comme pour tout les sites officiels par un panneau vert tout beau tout propre indiquant le site naturel qui se trouvera sur votre gauche (vous reconnaîtrez d’ailleurs un grand parking et un bâtiment de réception).

 

Brandberg et Spitzkoppe :

Ensuite direction la montagne Brandberg (à 3h de Twyfelfontein environ) pour une petite randonnée guidée (guide obligatoire) pour voir les peintures rupestres dont la fameuse “White Lady”. On a eu la chance de croiser des éléphants sauvages sur le chemin, quelle surprise de voir ces animaux en totale liberté au milieu des montagnes ! Le site est magnifique, il est possible d’y rester plusieurs jours, de réaliser des treks, et de croiser encore plus d’éléphants sauvages au milieu des montagnes, étonnant non ?

Pour dormir on a pris une guesthouse dans la petite ville d’Uis (Petra’s Gaestehaus chambre 50€) afin de partir le lendemain matin à Spitzkoppe. Ce site rocailleux est juste splendide ! On a un peu regretté de ne pas avoir logé dans le camp situé au pied du rocher, la vue est à couper le souffle ! Arrêt photo obligatoire 😉

 

Swakopmund / Walvis Bay : retour à la civilisation

Retour à civilisation pour nous après 8 jours de roadtrip, ça fait quand même du bien de retrouver une chambre d’hôtel, une bonne douche et un peu de fraîcheur ! Le climat est complétement différent sur la côté Atlantique, il y fait presque froid avec un fort vent venant de la mer et un brouillard très épais le soir et le matin. Sensation étrange de se retrouver dans cette ville à l’architecture Allemande après ces derniers jours dans les camps, on en profite pour faire quelques resto de fruits de mer et de poissons, c’est un vrai régal !

Depuis Swakopmund plusieurs activités sont proposées, une des grandes activités est le 4×4 dans les dunes à Walvis Bay. Attention même si vous avez loué un 4×4 préférez les tours organisés car nous avons vu beaucoup de touristes s’enliser dans le sable, il faut vraiment avoir l’habitude pour conduire dans les dunes. C’est une excursion qui coûte assez cher (environ 170€ la journée à deux repas inclus) mais la vue sur la mer en haut des dunes est splendide !

Il est aussi possible de faire toutes sortes de “sports” dans les dunes à côté de Swakopmund : sandboarding, quad, luge… Comptez une trentaine d’euros la demi-journée pour 1 ou 2 activités.

 

Sesriem / Sossuvlei  : la découverte d’un des plus beau paysage du monde

Cette étape restera gravée dans nos mémoires ☺, s’il y a bien un endroit où aller en Namibie c’est celui-ci ! Les photos parlent d’elles-mêmes 😉

Il faut savoir que les logement proches de l’entrée du parc doivent être réservés très en avance (même pour le camping) et les Lodges sont carrément hors de prix. Il n’y avait plus de place pour nous au camp NWR situé à l’entrée (4 mois en avance), on a dû un peu s’excentrer en partant dans un camp situé à 30min de voiture environ (A little Sossus 22€ l’emplacement).

On a passé un jour et demi dans le parc, la première après-midi a été consacrée au Canyon et à la Dune 45 pour le coucher de soleil, les couleurs sont justes magnifiques en fin de journée, on vous conseille de vous y attarder jusqu’à la fin de journée pour voir les couleurs changer chaque heure.

Le lendemain, départ vers 5h de notre camp pour espérer être à l’ouverture des portes et voir le lever de soleil sur les dunes.  Il faut savoir que les gens logeant à l’intérieur du Parc on l’avantage de pouvoir y accéder avant tout les monde dès 5h30 le matin. Dès l’ouverture des portes, direction le fond du Parc où se trouve le célèbre Dead Vlei et les dunes Big Daddy et Big Mamma.

On arrive au bout de la route après 45 min de route, où attendent des Tracteurs avec des remorques qui permettre de finir les dernier kilomètre, il est très difficile de finir seul jusqu’au bout en 4×4, on compte plus le nombre de touriste que l’on a vu s’enliser dans le sable 🙂 …On arrive au final dans les premiers mais il y a quelques nuages donc c’est raté pour le lever de soleil…

L’ascension de la dune est juste fabuleuse, avec une vue à couper le souple sur le désert et les étendues de sel blanches en dessous. Il faut compter 2 à 3 heures de grimpette dans le sable pour atteindre le sommet mais ça en vaut la peine ! Sommet de la plus haute dune du monde !!! ça vous changera de la Grande Motte 😉 (petite référence à un certain Alex Vizeo ^^)

Ensuite, il ne reste plus qu’à dévaler la dune en courant ! C’est très impressionnant car ça fait un bruit très spécial (grondement). On s’est ensuite baladés au milieu du désert de sel et des arbres morts (deadvlei), les contrastes de couleurs entre le bleu du ciel, le orange des dunes, le blanc du sel et le noir des arbres est juste fantastique. Un petit paradis pour les amateurs de photos 😉

Ces paysages vous rappelleront sûrement des souvenirs en les visitant, ils ont été utilisés pour des publicités de mode, parfums…

 

Naukluft Mountain : le calme

Après Sesriem petite halte au calme sur le chemin du retour à Naukluft Mountain dans un petit camp proche d’une rivière et très ombragé (Naukluft campsite, 22€ l’emplacement). Le spot est super pour planter la tente, l’ombre et la rivière font du bien après les jours passés dans le désert. Il y a une petite rando sympa à faire depuis le camp où l’on peut se baigner dans différents “bassins naturels” que l’on trouve tout le long de la montagne en montant

 

Conclusion

La Namibie est un pays magique, sans doute le pays avec les plus beaux paysages que nous ayons vu jusqu’à présent ! Et puis ce sont des paysages qu’on n’a pas forcément l’habitude de voir à la télé, on a du mal à en croire nos yeux tellement la nature est belle 😉

C’est également une façon de voyager différente qui change des voyages habituels, vous allez avoir l’impression de partir vraiment à l’aventure.

C’est vraiment un super pays pour commencer à découvrir l’Afrique et on a qu’une envie : y revenir 🙂

Alors surtout n’hésitez pas ! Allez-y !!

1 Comment

  • Reply
    Adeline Gommet
    27 février 2019 at 15 h 49 min

    Salut !
    Bravo pour cet article, c’est super bien fait et les photos Waouw!!
    J’ai 2 mini questions . En fait, mon copain et moi partons en septembre pour aussi 15 jours 😀 .
    On est effrayé par le coût des 4*4 pour une si petite durée on ne trouve rien en dessous de 1100 eur ….
    Du coup on se dirigerait comme vous pour une berline. Tes avis là dessus sont assez encourageants d’ailleurs.
    Si j’ai bien lu tout est assez accessible sauf Twyfelfontein. Mais je me demande maintenant. Si tu devais recommencer ce voyage louerais-tu quand même un
    4*4 pour plus de confort et de rapidité? Nous n’avons pas envie de rouler lentement par prudence et confort alors qu’avec un 4*4 on aurait la possibilité d’être plus rapide. Comme vous, on ne part que deux semaines et on ne veut pas que cela représente un frein.
    Et aussi, je vois que vous dormiez en tente. Faisait-il vraiment froid la nuit? Nous ne dormons jamais en tente donc on a une petite appréhension là dessus aussi.
    Merciii,
    Adeline

  • Leave a Reply