In Nos voyages/ Philippines

Tao Expedition : 5 jours de rêve entre El Nido et Coron

 

Lors de notre voyage aux Philippines nous avons décidé de faire une croisière de 5 jours et 4 nuits entre El Nido et Coron avec l’organisme Tao Philippines.

Alors oui vous vous dites peut-être : “quoi une croisière ??? c’est pas du tout mon style….” mais ne vous inquiétez pas ! Ce n’est pas du tout notre style non plus…. Vous vous imaginez un énorme bateau, rempli de restos et de casinos ? Ce n’est absolument pas le cas ici…. on parle d’un petit bateau traditionnel philippin qui se promène d’îles désertes en îles désertes avec au maximum 10 à 15 personnes à son bord. On vous garantie une expérience folle et inoubliable loin des agitations et exubérances des grosses “croisières”….   😉

 

Tao qu’est-ce que c’est ?

Tao Philippines est un organisme qui organise des croisières “eco-responsables” dans les îles situées entre El Nido et Coron. Ils ont aussi un camp “fixe” dans lequel on peut loger plusieurs jours.

Tao emploie exclusivement des personnes venant des îles et villages entre Palawan et Coron (Busuanga), que ce soit le cuisinier, le capitaine ou les différents membres d’équipage.  Tao les forme durant 2 ans aux différents métiers et les emploie par la suite sur l’un des bateaux / circuits. Tao fait également fonctionner exclusivement l’économie locale en s’approvisionnant directement auprès des pêcheurs durant le voyage et dans les potagers des villages sur les différentes îles.

Ils organisent et prennent également en charge les formations des femmes des villages aux métiers de tissage, massage, langue… gratuitement.

Vous trouverez toutes les informations sur leur site internet très détaillé “taophilippines.com”.

 

Combien ça coûte ?

La croisière 5 jours / 4 nuits entre El Nido et Coron coûte 500€ par personne tout compris (bateau, logement, draps, excursions, nourriture, eau). Il existe aussi une croisière de 3 jours et 2 nuits à 330€ environ autour d’El Nido.

Alors oui ça peut paraître cher au départ connaissant le coût de la vie aux Philippines mais c’est vraiment une expérience unique ! Nous avions un peu hésité au début quand nous avions vu le prix pour la première fois et on peut vous dire qu’on n’a pas regretté ! Au final le rapport qualité-prix y est largement. Certes les logements sont sommaires mais ce qui fait le grand luxe de cette croisière c’est le fait de se retrouver seuls sur des îles ou des plages très inaccessibles et loin des côtes.

La réservation se fait assez bien, il faut les contacter via leur site internet, ils demandent un virement par acompte (c’est là où c’est toujours un peu chiant…. mais avec le temps on  y arrive) et vous recevrez une confirmation de leur part par email.

On vous conseille de réserver à l’avance, en haute saison, tous les bateaux sont bookés un mois avant.

 

Une organisation au top !

L’organisation est vraiment exceptionnelle, tout roule du début à la fin, vous n’avez à vous occuper de rien. Vous vivrez comme le disent les “Lost Boys” de Tao au rythme “Island Time” du lever et du coucher du soleil (réveils et alarmes interdits).  C’est le moment de faire une Digital Detox ! Et ça fait vraiment du bien !

Les repas sont également servis selon le “Island Time”, il n’y a pas d’horaire fixe, vous avez à peine le temps de vous rendre compte que vous commencez à avoir faim que le repas est déjà servi ! L’équipage est jeune et dynamique, toujours très sympa et prêt à discuter ou à vous aider si vous avez un souci.

Après de nombreux pays visités en Asie du Sud-Est  (Thaïlande, Malaisie, Indonésie, Papouasie, Philippines), il faut avouer que c’est la première fois que nous voyons fonctionner aussi bien une telle organisation. Tout est parfaitement organisé, sans même que vous ne vous en rendiez compte.

Just enjoy and Relax….

 

Le bateau

La traversée se fait sur une grande bangka (bateau traditionnel Philippin : voir photo), il y a une cabine de pilotage et une soute où sont entreposés tous les gros bagages (fermée la nuit). Lorsque vous arrivez sur les îles il faudra donc emporter le strict minimum dans un Dry Bag.

Le bateau dispose d’une cuisine et de toilette dans le fond, tout le reste est dédié au “farniente” et à s’allonger pour profiter du voyage : sur le toit, sur des matelas, sur le bord, sur la proue…. As you want !

Ce n’est pas un voilier dernier cris, ni un Yacht, mais ce n’est absolument pas ce que l’on recherche quand on vient ici 😉

 

Qu’est-ce qu’on mange ?

La nourriture est un des gros points forts de cette croisière, on s’est régalés du début à la fin ! Les plats proposés étaient tous aussi bons les uns que les autres, très variés et toujours très bien présentés. C’est clairement là qu’on a le mieux mangé lors de notre voyage aux Philippines (on en rêve encore dès fois plusieurs mois après être rentrés !).

Le chef (Jerry pour nous) prépare des plats tout au long de la journée : petit déjeuner, déjeuner, goûter et dîner. On mange beaucoup de poissons bien sûr (calamars, thon, poisson frais miam miam 😉 ) mais aussi de la viande. Nous avons eu l’occasion de manger plusieurs fois du cochon sur certaines îles sur lesquelles nous nous sommes arrêtés (cochons élevés par les habitants des îles). Les plats sont excellents, parfaitement cuits, assaisonnés, avec des saveurs et épices des Philippines.

Si vous avez la chance de vous arrêter à leur camp de base, vous pourrez siroter un cocktail en les regardant préparer tous ensembles les repas sur la grande cuisine ouverte du camp. Vous pourrez également visiter leur potager et la ferme bio qui permettent de ravitailler les bateaux avant le départ vers de nouvelles îles. Le repas du soir sur le camp est tout simplement exceptionnel, digne d’un resto gastro tout ayant l’ambiance ultra relax et détente.

Niveau boisson, l’équipage comme tous les Philippins sont bien équipés 😉

Il faut charger de l’argent sur un bracelet que l’on vous fourni au briefing la veille du départ. Attention vous ne pourrez recharger que deux fois : au briefing et au camp principal si vous y passez. Ces bracelets permettent de payer les boissons extra (bières, cocktails), mais aussi les massages (réalisés par les villageoises lors des stops sur certaines îles), l’achat de colliers, produits bio fabriqués à la ferme…

 

Mais où on dort ?  

“Okay guys, this is your basecamp for tonight, take your drag bag, jump and enjoy ! “

Le principe est de dormir chaque jour sur une île différente dans une petite cahute en bois / bambou. Tao a fait construire des cahutes sur plusieurs plages et  îles entre El Nido et Coron. Avant l’arrivée du bateau un paysan ou pêcheur du coin est prévenu pour nettoyer un peu le camp avant que l’on débarque. Seul TAO à l’autorisation du gouvernement d’accoster sur ces îles, d’où l’exclusivité des plages… contrairement aux autres boat trip, vous serez donc seuls sur les plages paradisiaques !

Ensuite tout provient du bateau, l’équipage décharge chaque soir tout le matériel pour dormir (matelas, oreillers, draps, moustiquaire) ainsi que la nourriture et les ustensiles pour cuisiner. Toutes les huttes donnent en général sur la mer et on est bercés le soir par le bruit des vagues 😉

Certaines personnes nous ont dit avoir avoir mal dormi, car le matelas était trop fin ou que le bruit des vagues les empêchait de dormir….. 🙂 bon…. on va pas se plaindre hein ! Oui c’est un peu l’aventure, oui il faut peut être mettre parfois les boulquies mais ca fait parti de l’aventure… et on a franchement connu bien pire !

Elles sont pas belles nos petites cahutes ? Pour nous c’est ça le vrai luxe !

 

Comment on se lave ? Les toilettes ?

Pour se laver ce n’est pas le grand luxe ! L’équipage descend du bateau quelques génicannes d’eau douce et on se lave directement avec un petit sceau d’eau. Sur les camps il y a en général un coin “douche”, c’est à dire quelques panneaux en bois pour être protégés des regards.

Pour les toilettes, il y en a dans le bateau (tout est rejeté directement dans la mer et on “tire la chasse” à l’aide d’un seau d’eau de mer) et dans le camps. Sur chaque île une cabine “toilette” a été aménagée et un seau d’eau sert de chasse (comme beaucoup d’endroits aux Philippines au final).

 

Et l’électricité ?

Il n’y a en général pas d’électricité dans les camps et jamais de wifi bien sûr ! Et vous savez quoi ? Ca fait un bien fou de se déconnecter ! Nous avons eu de l’électricité au camp Tao uniquement, on a pu ainsi recharger nos téléphones, appareil photo et drones ! Prévoyez une batterie portable si vous pouvez !

Tout le monde en profite pour se détendre, lire, faire des bracelets, pêcher à la ligne avec l’équipage, se sont des instants où le temps est suspendu… et cela fait du bien….

 

Notre croisière : itinéraire et lieux où on a dormi

Il faut savoir que pour l’itinéraire, rien n’est fixé à l’avance, c’est un peu déroutant au début mais une fois à bord on trouve ça tout à fait logique et surtout on comprend pourquoi….

L’équipage adapte la route en fonction de la marée, du vent, du temps de trajet, du monde sur les îles, ils ont des informateurs (pêcheurs, gardiens d’îles…) qui leur donnent constamment des infos précieuses.

Il faut garder en tête que l’ensemble de l’équipage se démène pour avoir le meilleur itinéraire et vous proposer les meilleurs spots dans les meilleures conditions. Donc impossible de leur demander de vouloir passer absolument à Big Lagoon… il y a tellement mieux et ils seront vous en mettre plein les yeux !

Un conseil donc : si vous voulez absolument faire les classiques proche d’El Nido, arrivez 1 à 2 jours avant le départ de la croisière pour faire une excursion à la journée (Tour A, B, C…) dans la baie des bacuits, il y en a des centaines au départ d’El Nido.

 

Jour 1 : Tao Utan Basecamp

Départ du port d’El Nido vers 8h le matin pour découvrir les îles de la baie des Bacuit. Ce sont des îles où il y a un peu de monde car elle sont accessibles à la journée depuis El Nido mais elles n’en restent pas moins magnifiques 😉

On a fait 2 arrêts sur 2 îles (voir les photos ci-dessous) avant de partir plus loin rejoindre notre premier camp. On garde un souvenir inoubliable de cette première arrivée ! Le bateau ne pouvant pas s’approcher de la plage à cause des rochers et de la houle, nous avons tous sautés avec nos affaires pour rejoindre la plage ! Une arrivée qui nous a un peu fait penser à l’émission “Koh Lanta” 😉 (d’ailleurs il reste sur des îles voisines certains camps des anciens “Survivor” tournés pour les US)

On a eu la chance de voir une dizaine de tortues dans la baie en faisant du snorkeling, un moment magique 🙂

 

Jour 2 : Tao Center Farm Camp

Réveil exceptionnel devant un paysage de rêve ! On a du mal à y croire en ouvrant les rideaux de notre petite cahute 🙂

Journée un peu plus compliquée ensuite à cause du mauvais temps, la mer est très agitée et un long trajet en bateau nous attend. On finit complètement trempés après plusieurs heures de bateau. Mais bon ça fait parti de l’expérience ! Après une journée de bateau nous voilà arrivés au Toa Center Farm 🙂

Ce camp est un peu plus grand que les autres avec une ferme et un grand potager que l’on visite. Comme on vous le disait plus haut, ce camp sert à approvisionner les bateaux en nourriture fraîche et sert aussi de camp de base pour former l’équipage. Etant un peu plus grand, plusieurs groupes peuvent dormir le même soir. On se répète un peu mais on a mangé un repas exceptionnel digne d’un resto gastronomique ! Une successions de petits plats tous plus succulents les uns des autres, tout cela sur une île déserte ? Que demander de plus !

Il y a aussi la possibilité de se faire masser sur cette île, un massage est inclus dans le prix de la croisière et il est possible d’en faire d’autres à un prix dérisoire (3€ pour 1h…. contre 120 € en France ???).

 

Jour 3 : Guinto Basecamp

3ème jour, après quelques arrêts snorkeling direction  une nouvelle île où on a pu assister à un magnifique coucher de soleil !

Cette île est situé au nord est de Palawan, les Lost Boys l’appellent la “Gold Island”, car les couchers de soleil sont à couper le souffle et font ressortir dans le ciel, le sable et la mer une couleur jaune intense comme de l’or… Tout ça en sirotant un “Jungle Cocktail” !!

 

Jour 4 : Buluang Basecamp

Le 4ème jour, nous nous sommes arrêtés en chemin visiter un village de pêcheur, beaucoup de Lost Boys de TAO viennent de ce village où il a la seule école de toutes les îles alentours. Puis direction notre dernier camp pour une soirée cochon grillé et Karaoké avec les locaux 😉

Le cochon grillé est un plat de fête pour les Philippins et qui dit plat de fête dit fiesta… et qui dit fiesta pour les Philippins dit… Karaoké….

Et alors là c’est assez hallucinant, vous vous retrouvez sur une île déserte où il n’y a pas d’électricité ni d’eau potable, mais au fond de l’île il y a bien un bar karaoké avec 2 murs d’enceintes et plus de 4000 musiques disponibles…. C’est le seul bar de toute les îles alentours, alors quand on est seul et pêcheur… ben on vient là chanter sa solitude !  Histoire de passer un bon moment et de chanter avec les Philippins “Haicha” de Khaled en anglais…. vous allez vous en souvenir…

 

Jour 5 : Coron Town

En route vers l’île de Busuanga et la ville de Coron. Arrêt sur une plage exceptionnelle dans la baie de Coron avec des eaux de différentes couleurs (voir les photos par drone ci-dessous). On s’est également arrêtés faire du snorkeling autour d’une épave (proue du bateau à 2m de profondeur environ). Avant d’arriver au port de la ville de Coron vers 17h pour la suite de notre voyage !

Il faut savoir que Coron est extrêmement connu pour ses plongées et et le snorkeling sur épaves, présentes par centaines !

 

Nos spots préférés

Nos deux spots préférés sont :

  • le premier camp entouré de rochers qui nous a émerveillé (de loin la plus jolie vue et la plus jolie plage que nous ayons vu), l’arrivée à la nage depuis le bateau est juste magique. Sans parler de toutes les tortues que nous avons pu observer en arrivant !
  • le camp Tao dans lequel nous avons mangé un repas exceptionnel digne d’un grand restaurant gastronomique  ! Tous les fruits et légumes sont tous cultivés sur place, ils élèvent aussi des cochons et des poules.

 

Notre Bilan

Si on a qu’un conseil à vous donner c’est vraiment d’y aller ! Vous ne le regretterez pas ! Vous allez rencontrer des gens merveilleux (que ce soit l’équipage ou les autres personnes dans le bateau), voir des paysages et des plages magnifiques, vous sentir seul au monde au milieu d’îles désertes et vivre une expérience culinaire exceptionnelle !

Les photos parlent d’elles-mêmes, il s’agit pour nous des plus belles plages et des plus belles îles que nous ayons vu de notre vie, et en plus il n’y a personne !

4 Comments

  • Reply
    Clémentine
    12 septembre 2018 at 12 h 22 min

    C’est vrai qu’en premier lieu, je n’aurais pas pensé à mettre autant d’argent dans une croisière aux Philippines. Mais vu votre retour enthousiaste, ça donne complètement envie de se laisser bercer pendant quelques jours dans ces eaux turquoises. Franchement, vous m’avez convaincu, et c’est pas une mince affaire ahah! Vous m’avez aussi convaincu d’acheter un drone, les photos des îles vues du ciel sont incroyables :D!

  • Reply
    6 itinéraires du classique à l'atypique pour organiser votre voyage aux Philippines
    31 janvier 2019 at 22 h 27 min

    […] attendant, vous pouvez retrouver le récit de Happy globetrotters ainsi que leurs informations […]

  • Reply
    6 Itinéraires aux Philippines de 2 semaines à 1 mois : Palawan, visayas etc
    1 février 2019 at 14 h 05 min

    […] attendant, vous pouvez retrouver le récit de Happy globetrotters ainsi que leurs informations […]

  • Reply
    Rodrigues
    7 mars 2019 at 3 h 07 min

    Super article ! Je viens de réserver également.. Mais je suis bloquée pour le payement. Comment vous avez fait ? Ma banque « typique » française me Prend 80€ de frais de virement etc, et lorsque je veux payer en dollars avec transferwise îl semble que je peux seulement vers un compte des États Unis (on me demande des informations de compte qui existent qu’aux USA…) et tao expedition me dit qu’on ne peut payer qu’en dollars. Sî vous pouviez m’aider…!! 🙂

  • Leave a Reply