In Birmanie/ Tour du monde

1 mois en Birmanie : bilan et budget

 

Après 1 mois à parcourir la Birmanie, 3ème pays de notre tour du monde, il est temps de faire un petit bilan et de vous donner toutes nos impressions sur ce magnifique pays ! Pour en savoir plus sur nos coups de cœurs, ce que nous a appris ce voyage mais aussi ce qu’on a moins aimé ou encore notre budget détaillé, alors c’est par ici 😉. Bonne lecture !

 

La Birmanie en quelques chiffres :

✅ 25 jours à parcourir le pays

✅ 940€ dépensés à deux, soit 18,8€ / jour / personne

✅ transports : 4 bus de nuit, 2 bus de jour, 3 jours en ebike, 4 jours en scooter, 1 pirogue

✅ 3 jours de trek entre Kalaw et le Lac Inle (60 Km)

✅ 5 jours de volontariat que l’on oubliera jamais !

✅et surtout 1500000 sourires !!!

 

Notre itinéraire en Birmanie :

Nous avons fait un article détaillé sur notre itinéraire en Birmanie, pour en savoir plus sur nos 25 jours sur place c’est par ici =>

En résumé :

  • Hpa An : 3 jours
  • Trek Kalaw – Lac Inle : 3 jours
  • Lac Inle : 3 jours
  • Bagan : 4 jours
  • Mandalay : 3 jours
  • Yangon : 3 jours
  • Volontariat Thabarwa meditation center : 5 jours

 

 

Nos coups de cœur :

❤ les sourires ainsi que l’extrême gentillesse et bienveillance des Birmans ! C’est clairement ici le vrai pays du sourire 😁

❤ les levers de soleil extraordinaires à Bagan avec le souffle des montgolfières au dessus des temples

❤ notre volontariat à Thabarwa, un centre plein de générosité et d’entraide, qui nous a bouleversé

❤ les scènes d’un autre temps dans les campagnes et l’authenticité du peuple Birman

❤ notre trek entre Kalaw et le lac Inle avec notre guide qui nous a fait découvrir des paysages de dingue hors sentiers battus

❤ les balades en scooter autour des rizières à Hpa An

 


Ce qu’on a moins aimé :

👎 le fait que la Birmanie soit en fait un pays touristique avec beaucoup de monde dans les principaux spots

👎 le fait qu’on ne visite en réalité qu’une toute petite partie du pays (moins d’un quart), les autres régions étant difficilement accessibles

👎 le visa de 28 jours seulement, non renouvelable, qui empêche de découvrir plus en profondeur le pays

👎 le réseau de bus peu développé en dehors des principaux trajets touristiques et le mauvais état des routes

👎 le fait qu’on ne puisse pas louer de scooter partout (autorisé uniquement dans certaines villes)

 

 

Ce que nous a appris et apporté ce voyage :

 

On a clairement adoré ce voyage en Birmanie, on écrit cet article quelques mois plus tard, alors que l’on est déjà en Océanie, et on peut dire que la Birmanie est de loin le pays d’Asie du Sud-Est que l’on a préféré ! C’est vraiment là que l’on a pu avoir les rapports les plus authentiques avec la population. Les sourires et la gentillesse du peuple Birman sont juste incroyables, une vraie leçon de vie 😁.

On vous détaille ici notre ressenti personnel sur le pays et ce que nous a appris ce voyage.

 

Les sourires et la gentillesse

La première chose que nous a montré ce voyage c’est le pouvoir du sourire ! En Birmanie, chaque personne que tu croises dans la rue va te faire un grand sourire 😁. N’importe quel enfant, homme, femme, personne âgée, tout le monde se sourit tout le temps. Et c’est bête mais dans nos sociétés occidentales on n’a pas l’habitude 😉. Alors à force de rendre tous ces sourires on a même commencé à avoir mal aux joues ! Et au bout d’un mois ça y est tu souris tout le temps sans t’en rendre compte 😁. A se demander ce que penserait un Birman qui débarquerait dans le métro à Paris un lundi matin 😉.

Ça nous a vraiment bouleversé qu’un peuple qui a tant souffert (et qui souffre encore) puisse sourire autant et nous accueillir avec une telle gentillesse. Les Birmans n’ont aucune arrière pensée quand ils viennent te voir et te parler, contrairement à beaucoup d’autres pays d’Asie. On a ressenti une réelle bienveillance de la part des gens rencontrés. C’est ce qui fait de la Birmanie un pays si authentique, on sent que les gens sont contents de voir des touristes.

Beaucoup de jeunes moines sont venus discuter avec nous que ce soit à Mandalay ou à Yangon, mais aussi de jeunes étudiants, et il est assez rare en Asie du Sud que les gens viennent spontanément discuter. C’est un peuple très timide, et les personnes plus âgées qui ne parlent pas du tout anglais, ne viennent pas essayer de discuter de peur de nous importuner, mais même sans parole on sent dans le regard une réelle gentillesse et bienveillance.

Bref, les Birmans nous ont donné une belle leçon de vie, dans nos pays occidentaux on a souvent oublié ce que c’était de sourire à des inconnus et d’accueillir les étrangers avec gentillesse et bienveillance ! Pour ça on a des leçons à prendre du peuple Birman.

 

Donner de son temps pour aider les autres

Ce voyage en Birmanie a aussi été marqué par notre première expérience de volontariat au plus proche de la population Birmane. Et pour une première, on peut dire que ça a été une expérience très forte en émotions ! Se retrouver au milieu de tous ces gens malades qui n’ont rien a été un véritable choc pour nous. Mais ce qui nous a aussi bouleversé c’est de découvrir tous ces volontaires qui donnent de leur temps pour aider les autres. Ces gens qui passent quelques jours, comme nous, mais surtout ceux qui restent plusieurs mois, voire plusieurs années, bénévolement, juste pour aider les autres. Une véritable prise de conscience.

On a vraiment réalisé que c’est quelque chose que tout le monde devrait faire et surtout prendre le temps de faire à un moment dans sa vie.

C’est incroyable de voir tous les projets et choses mises en place par tous ces volontaires uniquement pour aider les autres sans rien attendre en retour.

 

La générosité des gens qui n’ont rien

Lors de notre volontariat en Birmanie, nous avons eu la chance de participer à l’aumône avec les moines le matin (nous aidions à porter les sacs). Et ça a été un gros choc pour nous de voir à quel point la population Birmane est généreuse ! Chaque personne donnait quelque chose que ce soit des restes de nourriture, du riz, des produits d’hygiène ou de l’argent. C’était incroyable de voir que tout le monde sans exception sortait dans la rue pour donner aux moines. Même les gens les plus pauvres, dans des petits villages délabrés, donnaient tous, même si ce n’était parfois qu’un petit bol de riz. Il faut savoir que toute cette nourriture et cet argent récolté sert ensuite à nourrir et aider tous les patients / habitants du centre.

Ce fut une belle leçon de vie de découvrir que même les gens les plus démunis donnaient le peu qu’ils avaient pour le centre, et donc contribuaient à aider leurs compatriotes en grandes difficultés.  

C’est très intéressant de découvrir qu’un  système complètement gratuit basé uniquement sur l’entraide peut fonctionner et faire vivre plus de 4000 personnes !!

 

La chance d’être en bonne santé

Ce volontariat nous à aussi fait réaliser la chance que l’on a d’être en bonne santé et de pouvoir voyager comme on le fait. Ce fut très rude pour nous de découvrir tout ces gens malades n’ayant accès à rien, réunis dans ce centre qui leur apporte de quoi se nourrir et se loger gratuitement, tout en ayant accès à certains soins basiques comme se doucher…

C’était très dur de voir tout ces gens entassés dans le centre sur leur planche en bois toute la journée souvent sans pouvoir bouger. On ne peut s’empêcher de comparer avec nos hôpitaux et nos standards occidentaux… Il a aussi été difficile d’accepter ces conditions très précaires, et le peu d’aide qu’on pouvait leur apporter n’étant pas médecin ni infirmier.

Il a fallu du temps pour comprendre que c’était déjà beaucoup mieux comparé aux conditions de vie qu’ils avaient à l’extérieur du centre. Qu’une simple douche ou une balade en fauteuil jusqu’à la pagode étaient déjà un gros plus pour eux, même s’il leur faudrait tellement plus…

 

La chance d’être libres de nous exprimer et de faire ce que l’on veut

Ce voyage nous a aussi rappelé la chance que l’on a de pouvoir s’exprimer librement dans notre pays. Ce n’est malheureusement pas le cas pour les Birmans qui sont encore pieds et mains liés à leur gouvernement…

Le pays est encore très fermé malgré le nombre de plus en plus important de touristes dans les principaux spots. Même en tant que touriste on est pas vraiment libre en Birmanie et on sent bien qu’on te fait voir ce que l’on a envie de te faire voir… c’est surtout visible dès qu’on s’éloigne des principales villes touristiques du pays. On comprend vite que tout est contrôlé par les militaires et que les Birmans ont intérêt à obéir aux règles…

Après comme toujours il ne faut pas mélanger un peuple et son gouvernement. On avait entendu plusieurs personnes dire avant notre départ que ce n’était pas bien de se rendre en Birmanie à cause des massacres perpétrés sur les Rohingya. Au contraire on pense qu’il faut y aller pour découvrir ce magnifique peuple Birman qui n’a rien à voir avec tout ce que fait leurs dirigeants…

Comme en Iran il serait injuste de condamner tout un peuple à cause des agissements de quelques dirigeants qui ne représentent pas la pensée de la population.  

 

Notre budget pour 1 mois en Birmanie :

 

Nous avons dépensé en tout à deux 940€ pour 25 jours sur place, soit 18,8€ par jour et par personne (contre 23€ /jour/pers prévus initialement grâce au site “à contre sens”).

Répartition des dépenses Birmanie    
Hébergement 304 € 32%
Nourriture 216 € 23%
Transport 202 € 22%
Activité 182 € 19%
Shopping 36 € 4%

 

L’hébergement :

L’hébergement reste le budget le plus important d’un voyage en Birmanie. Il faut savoir qu’il y a peu d’hôtels ouverts aux touristes. Ils pratiquent tous à peu près les mêmes prix, soit une vingtaine d’euros la chambre double environ (parfois un peu moins, parfois un peu plus). On peut trouver moins cher dans les grandes villes qui proposent quelques dortoirs.

Les Birmans nous ont expliqués que le gouvernement souhaitait développer uniquement un tourisme de luxe et ne souhaitait pas que la Birmanie devienne comme la Thaïlande avec pleins de backpackers du monde entier.

Après au final on a trouvé que tous les hôtels étaient très propres et bien tenus.C’est un peu plus cher que les autres pays d’Asie mais la qualité est là, avec toujours un petit déjeuner très copieux inclus dans le prix !

En tout nous avons dépensé 304€ pour nous loger pour 25 nuits, soit 6€ par jour et par personne, en sachant que nous avons passé :

  • 15 nuits à l’hôtel ou guesthouse (18€ la chambre double en moyenne, avec petit dej)
  • 2 nuits chez l’habitant lors du trek Kalaw-Inle
  • 4 nuits en volontariat
  • 4 nuits en bus

 

La nourriture :

La nourriture est vraiment très peu chère en Birmanie, on a été surpris au début de trouver des plats à 1000 Kyats, soit moins de 0,6€ !

Notre plat préféré : la Shan Noodle Soup (oui oui on est fan de soupes de nouilles 😉 !). On a aussi beaucoup aimé la salade de feuilles de thé. Après il est vrai qu’il y a moins de spécialités que dans les autres pays d’Asie du Sud-Est, c’est moins varié, mais on a toujours réussi à bien manger ! Et aussi à trouver de bonnes pizza ou de bons plateaux de fromage dans les grandes villes 😉

Notre budget nourriture total : 216€ à deux, soit 4,3€ par jour et par personne en se faisant plaisir ! Imbattable !

 

Les transports :

Les transports restent assez chers en Birmanie car tout est fait pour que les touristes prennent des transports spécifiques et paient ainsi le “tarif touristique” et non le “tarif local”. Il y a donc des bus VIP qui réalisent les trajets entre les différentes villes touristiques du pays. Les bus sont confortables mais ont souvent des horaires un peu bizarres qui vous font parfois arriver à 2h du matin dans une ville !

On se retrouve entre touristes, c’est parfois un peu dommage et beaucoup moins authentique que les trajets qu’on a pu faire en Inde ! Mais ça a l’avantage d’être très facile dès que l’on reste dans le circuit classique. Il suffit de réserver auprès de votre guesthouse et un pick up est en général compris depuis votre hôtel jusqu’à la gare de bus.

Là où ça se complique c’est si vous voulez sortir du circuit classique ! On en parle plus en détail dans notre article bilan, tout est fait pour vous décourager !

Notre budget transport total : 200€ à deux soit 4€ par jour et par personne, ce qui comprends les bus, les taxi, les tuk tuk, et les locations de scooter. Nous avons pris en tout 6 bus longue distance.

 

Les activités :

La principale activité a été notre trek de 3 jours entre Kalaw et le Lac Inle. Il y a eu aussi les différents pass pour les accès aux sites les plus touristiques :  entrées au Lac Inle, accès aux temples de Bagan, pass visite à Mandalay. Sinon le reste du budget correspond aux entrées des différents temples / pagodes / caves, cela reste en général bon marché.

Budget total activités : 182€ à deux, soit 3,6€ par jour et par personne.

Cela comprend entre autres :

  • journée excursion en tuk tuk autour de Hpa An : 15 000 Kyats à deux (9€)
  • 3 jours de trek entre Kalaw et Inle : 150 000 Kyats à deux (87€)
  • Accès au Lac Inle : 30 000 Kyats à deux (17€)
  • Temples Bagan : 50 000 Kyats à deux pour un pass de 5 jours (29€)
  • Pass visite Mandalay : 20 000 Kyats à deux (12€)

 

Shopping :

On ne dépense quasiment rien en terme de shopping, en tout 36€ ce qui comprend principalement les lessives que nous avons faites, ainsi que des produits d’hygiène de base. Sinon nos sacs sont déjà assez lourds comme ça on ne veut surtout pas s’encombrer !

 

Le bilan du bilan 😉

 

Pour conclure ce bilan, on a adoré ce voyage en Birmanie ! On n’oubliera jamais les sourires des Birmans et leur extrême gentillesse. On est pas prêts d’oublier non plus les plus beaux levers de soleil de notre vie au dessus des temples de Bagan ! Ni bien sûr notre tout premier volontariat près de Yangoon !

Bref on vous conseille vivement d’aller voir ce peuple magnifique et de prendre le temps de découvrir ce pays à votre rythme.

Au niveau budget la Birmanie est l’un des pays les moins chers d’Asie du Sud Est, il est vraiment possible de voyager avec très peu d’argent. Bref vous n’avez plus d’excuses pour ne pas venir 😜

No Comments

Leave a Reply